dimanche 25 janvier 2015

Sunday Street Art : La Linea - Anonyme - rue de la Py - Paris 20

La Linea - Anonyme - rue de la Py - Paris 20

samedi 24 janvier 2015

Paris : Physichromie double face de Carlos Cruz-Diez - Place du Venezuela - Paris 16



Sur la place du Venezuela dans le XVIème arrondissement, une curiosité artistique a attiré mon attention. Cette œuvre datant de 1976 est une création de l’artiste vénézuélien Carlos Cruz-Diez, figure majeure de l’art cinétique et de l’art optique. Longue palissade ondulante de 18 mètres de longueur sur 3 mètres de haut, son allure industrielle interroge les immeubles en pierre de taille et les constructions plus modernes des lieux. Physichromie double face présente au premier abord, une composition de lignes serrées, des lames posées sur des aplats de couleurs primaires. En fonction du point de vue et de l’angle d’incidence de la lumière, l’assemblage produit une gamme chromatique plus étendue, des variations faisant apparaître des nuances qui ne sont pas présentes. La couleur envahit l’espace contenu entre les lames verticales qui agissent comme des modulateurs de lumière sur un principe purement optique.

vendredi 23 janvier 2015

Spectacle : Madame Foresti, le nouveau one woman show de Florence Foresti au Zénith de Paris jusqu'au 24 janvier puis en tournée dans toute la France



Pour son retour sur scène, après les affres de la grossesse, Florence Foresti s’attaque à la crise de la quarantaine. A la fois drôle et grave, l’humoriste dresse un bilan de vie post maternité sans se départir de son mordant. "Je suis à un âge fatidique où tu arrêtes de boire, tu arrêtes de manger, tu arrêtes de vivre !" Réflexion aiguë sur ses angoisses existentielles, à travers une performance scénique très physique, un spectacle façon stand up, d’une traite sans pause même pas pour boire un verre d’eau, Florence nous amène à rire de la condition humaine tout en dénonçant au passage l’objetisation de la femme. « Dès que je m’absente 5 minutes c’est le bordel dans ce pays. Je me vois donc dans l’obligation de remonter sur scène au plus vite afin de remettre un peu d’ordre dans ce merdier. » Décapant, survolté, Madame Foresti, un one woman show en mode stand up très efficace !
 

jeudi 22 janvier 2015

Video Killed the Radio Stars : The White Stripes - Fell in Love With a Girl


Fell in love with a girl
I fell in love once and almost completely
she's in love with the world
but sometimes these feelings
can be so misleading
she turns and says "are you alright?"
I said "I must be fine cause my heart's still beating"
"come and kiss me by the riverside,yeah, bobby says it's fine he don't consider it cheating now"

mercredi 21 janvier 2015

Paris : Promenade automnale sur la Butte Bergeyre - Paris 19



A l’ouest des Buttes Chaumont, préservé des regards par des constructions datant de 1930, un minuscule quartier accroché à flan de colline sur une butte escarpée et verdoyante joue à cache-cache avec les promeneurs. Secret bien gardé de Parisiens avertis, la Butte Bergeyre est une curiosité perchée au sommet d’un triangle formé par la rue Manin à l’est, l’avenue Simon Bolivar au sud et l’avenue Mathurin-Moreau au nord. L’accès sportif se fait par deux escaliers abrupts l’un au sud-est débouchant côté Bolivar, 75 marches immortalisées en 1950 par Willy Ronis, l’autre à l’ouest l’escalier de la rue Michel-Tagrine pas moins de 85 marches. L’incroyable vue panoramique de la Tour Eiffel à Montmartre depuis le plateau qui culmine à 100 mètres d’altitude, est à ce prix. Courage amis flâneurs !

mardi 20 janvier 2015

Cinéma : Wake in Fright de Ted Kotcheff - Avec Gary Bond, Donald Pleasence



John Grant (Gary Bond), instituteur dans un village de l’outback australien, s’apprête à passer ses vacances de Noël avec sa petite amie qui vit à Sydney. Il fait halte à Bundanyabba d’où il doit prendre son avion pour la côte, une bourgade minière rongée par l’alcoolisme, l’ennui et la violence. Alors qu’il rencontre le shérif local (Chips Rafferty), celui-ci l’entraîne dans une première nuit de beuverie jusqu’à un tripot clandestin. John perd tout son argent au jeu et manque son vol. Coincé dans cet enfer claustrophobique, sans échappatoire, pendant cinq jours, il s’abrutit dans l’alcool en compagnie de locaux patibulaires, soiffards aux mœurs malsaines dont l’hospitalité agressive ne cesse d’inquiéter.

lundi 19 janvier 2015

Rediff : Lundi Librairie : La face cachée de la lune - Martin Suter



Urs Blank, la cinquantaine, avocat d’affaires à qui tout réussit, mène une vie bourgeoise prospère et parfaitement formatée dans la haute société. Alors que certains comportements incongrus semblent de temps à autre faire craqueler le vernis d'un quotidien bien lisse, le démon de midi frappe. Urs plaque Evelyne,  une galeriste totalement intégrée au microcosme très policé, très argenté qu'il fréquente, sa compagne depuis de longues années et s’entiche de Lucille une baba cool de vingt ans sa cadette qui tient un stand de curiosités orientalisantes entre encens et soieries ethniques au marché aux puces.

Shareaholic

Related Post