mardi 26 août 2014

Lubie Vernis : Love is enough - Collection Heavenly Quotes - A-England

Love is enough - Collection Heavenly Quotes - A-England

Love is enough est un vernis vert olive métallisé constellé de particules pailletées dont le reflet iridescent va de l'or à l'argent selon la lumière. Une teinte versatile dont la base verte se révèle ou s'estompe en fonction de la luminosité laissant l'effet métal des paillettes s'exprimer. 

Contrairement à la plupart des vernis A-England, celui-ci nécessite deux couches pour obtenir une opacité parfaite, ce qui dans mon cas ne change pas grand-chose car quiche que je suis avec une seule application je suis incapable d'obtenir un résultat net. L'application est très agréable et le temps de séchage excellent. Même sans top coat, la tenue est irréprochable. Bref, une nouvelle très belle découverte de cette marque britannique qui ne m'a encore jamais déçue.

lundi 25 août 2014

Lundi Librairie : Maria avec et sans rien de Joan Didion



Maria muse déchue, femme brisée, fuit son passé, sa carrière d’actrice ratée, son récent divorce avec un réalisateur en pleine ascension, le drame intime de sa fille internée dans un hôpital, en noyant son désespoir dans l’alcool et les médicaments. Au volant de sa Corvette, elle nie l’effondrement des choses, roulant sans but sur les highways de Los Angeles. Comportement hiératique, conscience évaporée dans les brumes des pilules sous ordonnance, cette fille perdue n’espère plus, égarée sur la route entre sa somptueuse villa de Beverly Hills, les motels anonymes, le désert oppressant et le bled paumé du Nevada dont elle est originaire. Adultère, irresponsabilité, alcool, drogue et ambition brisée comme autant de symptômes de la désintégration des êtres, l’attrait de l’abîme, l’indifférence et la perte irrémédiable de l’innocence.

samedi 23 août 2014

Mes Adresses : My Crazy Pop, le concept store dédié au pop-corn revisité - 15 rue Trousseau - Paris 11



Ouvert en février dernier, tout près de la Bastille, un joli concept store révolutionne le pop-corn. My Crazy Pop, adresse monomaniaque pleine d’intelligence, décline ce produit populaire par excellence façon gourmet. Le pop-corn gastronomique, sans colorant, ni conservateur, ni OGM est travaillé dans la grande tradition des confiseurs selon un procédé de fabrication artisanal original. Le maïs originaire du sud-ouest de la France, est soufflé à l’air, grâce à la pression et la chaleur, sans adjonction de matière grasse afin de préserver sa légèreté. Friandises aériennes riches en phosphore et en fibres, peu caloriques, sans gluten, les petits grains popés pourraient bien remplacer définitivement les vilains biscuits apéritifs. Picorer raffiné n’a jamais paru aussi ludique.

vendredi 22 août 2014

Trois ans ! 2ème Concours d'anniversaire : Tentez de gagner 3 romans, mes 3 derniers coups de coeur littéraires


Poursuivons les festivités célébrant les trois ans de ParisianShoeGals en mettant à l'honneur les chroniques littéraires du lundi, la rubrique Lundi Librairie. Et je vous propose de tenter de gagner un lot composé de trois romans, mes trois derniers gros coups de cœur en matière de littérature, même si je ne devrais trop claironner partout que je viens seulement de les lire. La crédibilité risque d'en prendre un coup. Trois classiques contemporains dans des univers fort divers, trois sacrés bons bouquins. Rue des Maléfices de Jacques Yonnet, Maria avec et sans rien de Joan Didion et La ferme africaine de Karen Blixen

jeudi 21 août 2014

Thursday Oh Yeah Reloaded : Ian Somerhalder, 10 anecdotes mordantes



Thursday Oh Yeah Reloaded prolonge l’été, avec un nouveau portrait d’un acteur qui n’avait pas eu droit à ses dix anecdotes lors de son tout premier passage sur le blog. L’homme du jour s’est illustré dans les séries pour ado que nous adorons tous regarder en cachette. A son actif, un spin-off de Dawson, Smallville et surtout depuis 2009 Vampire Diaries dont, avouons-le, il est le principal atout charme.  Mâchoire carrée et regard bleu acier, il n’est pas qu’un beau gosse de petit écran, c’est aussi un homme engagé qui milite activement pour la préservation de l’environnement et la cause animale. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Ian Somerhalder, sous vos applaudissements !

Video Killed the Radio Stars : Barry White - Never, never gonna give ya up


Oh, baby, oh, baby
(Keep on)
Come on, baby
(Keep on doin' it, right on)
(Right on doin' it)

You got it together
(Baby, keep on)
Oh, you got it together, baby
(Right on, keep on doin' it)
I will get it baby, oh, I will get it
(My my baby, keep on)
I swear you got it together, baby
(Keep on, keep on)

mercredi 20 août 2014

Paris : La Cité de l'Ermitage à Ménilmontant, une cité ouvrière au charme champêtre - Paris 20



Rattachée à Paris en 1860 par le baron Haussmann, la commune de Belleville était le symbole d’un est parisien à la fois rural et ouvrier. Le temps d’une escapade à travers l’Histoire, au cours d’une promenade, il n’est pas rare de découvrir au détour d’une venelle des ilots verdoyants, cités ouvrières pittoresques, préservées jusqu’à présent par leurs habitants de l’appétit des promoteurs immobiliers. Jardins secrets et jolies petites maisons de ville s’épanouissent à l’abri des regards. Le XXème regorge de lieux insolites, mémoire des anciens villages parisiens. Fondée au Moyen-Age sur les coteaux viticoles des grandes abbayes alentours, Belleville - probable déformation de Belle-Vue en référence à sa géographie - prend son nom définitif au XVIIIème siècle. Lors de son annexion au XIXème siècle, guinguettes et théâtres divertissent les urbains qui viennent y passer leur dimanche. Quartier populaire ponctué de cités-jardins d’un autre temps et de larges barres de béton datant des années 70, je vous emmène découvrir l’un des trésors de Ménilmontant, cette ancienne paroisse de Belleville, la très champêtre Cité de l’Ermitage.